Attention ! Ceci n'est pas le site officiel du château de Fontainebleau.
Chargement de la page...
Jardin anglais



Jardin Anglais

Lorsque Napoléon, en 1810, décide d'amménager ce jardin, il sort d'un long abandon. Couvert de brousaille et regorgeant de serpents, il est confié à l'architecte Hurbault. Aidé de spécialistes anglais, il l'aménage dans la tradition des jardins anglais du XVIIIème siècle. Auparavant plusieurs jardins s'étaient succédés à son emplacement dont le jardin des Pins de François 1er. Aujourd'hui, on peut y admirer des platanes, des séquoias, des tulipiers, ou des cyprès chauves dont les plus anciens ont été plantés sous le second Empire.

 

 

 

Jardin Anglais grotte des Pins
Une rivière artificielle, typique des jardins anglais de cette époque, serpente depuis l'emplacement de la légendaire fontaine Belle Eau, jusqu'à l'étang des Carpes. Au dernier plan, l'Aile Louis XV. Au bout de l'Aile Louis XV subsiste la célèbre grotte des Pins élevée pour François 1er vers 1543.
Le Gladiateur combattant Le Gladiateur mourrant

Le jardin est orné de nombreuses sculptures, dont certaines de grande valeur. Ceux ci, Le Gladiateur Borghèse et Le Gladiateur mourrant sont des copies d'antiques anciennes (XVIIème siècle) en bronze. On remarque aussi, au détour d'une allée, Télémaque assis dans l'île d'Oygie, de Joseph Charles Marin.