Attention ! Ceci n'est pas le site officiel du château de Fontainebleau.
Chargement de la page...
Cour de la Fontaine




Cette cour est bordée au nord par l'Etang des carpes, et sur les trois autres côtés par des bâtiments qui semblent avoir une certaine unité architecturale. Cette impression est due à l'emploi d'une même pierre de taille, la pierre de Saint Leu. Datant d'époques différentes, ces trois ailes nous montrent la diversité et la richesse architecturales du château.

Les Ordres, les refends, et les fenêtres de l'Aile des Reines Mères ont été reprises pour les autres ailes. A l'inverse, le système des pilastres doubles et des niches de l'aile de la Belle Cheminée a été réutilisée pour la terrasse de la galerie François 1er.

Gros Pavillon d'angle Aile des Reines Mères

Le Gros Pavillon d'angle, construit en 1750, oeuvre de l'architecte de Louis XV, Ange-Jacques Gabriel.

L'aile des Reines Mères, (1558-1566), à l'ouest, oeuvre de Philibert Delorme.

Aile François Ier
L'aile de la belle cheminée

Cette aile a été construite à partir de 1528 pour relier les appartements royaux à la chapelle de la Trinité. Au rez-de-chaussée, François 1er fit installer un appartement des bains, qui servit un temps à exposer les oeuvres de Léonard de Vinci. Au premier étage, la célèbre galerie François 1er .

L'aile de la Belle Cheminée (vers 1565-1570), oeuvre de Primatice, abrite une grande salle qui est encore utilisée aujourd'hui pour des spectacles.