Attention ! Ceci n'est pas le site officiel du château de Fontainebleau.
Chargement de la page...
Le salon François 1er




Salon François 1er

Comme beaucoup d'autres salons, celui-ci connut bien des fonctions au fil des siècles. François 1er l'avait destiné à sa seconde épouse, et il confia au Primatice le soin de décorer la chambre de la souveraine. Il ne reste aujourd'hui de son travail que le haut de la cheminée (voir ci-dessous) et le plafond, restauré au XIXème siècle. La pièce devint vers 1565 la seconde antichambre de la Reine, et servait principalement de salle du Grand Couvert de la Reine, ou de salle de concerts ou de spectacles. Après la Révolution, Napoléon 1er en fit sa salle à manger, et Louis Philippe un salon de réception. L'ameublement, mis en place durant le Second Empire, est aujourd'hui assez sommaire. Le visiteur peut pourtant s'attarder sur les meubles parisiens en ébène, caractéristiques du milieu du XVIIème siècle, dits "Cabinets de l'Odyssée", à cause de leur décor intérieur.

Mais le visiteur malin, voulant épater ses amis, pourra leur montrer un détail, intéressant celui-là. Derrière la porte (en fait un peu partout, mais il faut bien un peu de mystère... ) se trouve un bas-lambris représentant un pélican et trois de ses petits. Et pour bien montrer qu'on a tout retenu du site chateaudefontainebleau.net, il faut expliquer que c'est le symbole de l'amour maternel, emblème de la régente Anne d'Autriche durant la minorité de Louis XIV.

cheminée à la française

Cette belle cheminée à la française, ornée de stucs et de fresques, est l'oeuvre du Primatice (1535-1537). Le médaillon central représente le mariage de Vénus et d'Adonis, d'après un dessin de Giulio Romano.


Salle précédenteSalle suivante

Les Grands appartements