Attention ! Ceci n'est pas le site officiel du château de Fontainebleau.
Chargement de la page...

Dossier : François 1er à Fontainebleau



Le pavillon de chasse

François 1er (1494 - 1547) monte sur le trône le 1er janvier 1515, à l'âge de vingt ans. A cette époque, le vieux château est en assez mauvais état. Malgré cela et son goût pour les châteaux de la Loire, le roi amateur de chasse passe souvent quelques jours d'automne dans cette demeure proche de Paris. Battu à Pavie en 1525, il est fait prisonnier par son adversaire.

 

Le retour d'Italie

Il revient au bout d'un an de captivité, après avoir signé le traité de Madrid. Aussitôt libre, il décide de réinstaller à Paris le pouvoir royal. Il remet donc en état le Louvre, mais aussi les résidences de la région, dont certaines sont abandonnées depuis très longtemps (Fontainebleau, mais aussi Villers-Cotterêts, ou St Germain en Laye). Le roi a emmené avec lui d'Italie des artistes de grand talent : Benvenuto Celini, le Primatice, Rosso, Sébastien Serlio. C'est grâce à eux que Fontainebleau va subir une transformation extraordinaire.

 

Des travaux spectaculaires

En mars 1528 sont décidés les travaux. Les ruines sont abattues, on ne garde que le donjon. Deux cours carré sont formées, la Basse Cour et la Cour de la Fontaine. De nombreux pavillons sortent de terre : le Pavillon des enfants, le Pavillon des Chasses, le Pavillon des Dauphins, la chapelle Saint Saturnin. Une galerie spectaculaire est construite pour relier les appartements au couvent. Puis, pour obtenir encore plus d'espace, le roi exproprie (et indemnise) les Trinitaires, ainsi que quelques paysans. De nombreux objets précieux ayant été rapportés d'Italie, le roi décide de les conserver à Fontainebleau. Il fait donc construire le Pavillon des Armes pour abriter ses collections d'antiquités.

 

Donnez votre avis sur ce dossier !

Autres dossiers